Magazine Morale Laïque

Voici mon dernier article dans le magazine de la Morale Laïque :

                     Francisco Ferrer : pour ne jamais oublier !

Depuis un siècle, exactement depuis 1911 (d’abord dans le centre de Bruxelles – principalement place du Samedi – puis face à l’Université Libre de Bruxelles, avenue Franklin Roosevelt), des millions de gens ont vu et voient encore, un monument qui ne laisse pas indifférent. Il s’agit d’un monument « expiatoire » dédié à Francisco Ferrer : « Génie nu porteur de Lumière ».

DSC02590.JPGFrancisco Ferrer (1859-1909), autodidacte, pédagogue libertaire, républicain progressiste, franc-maçon, fondateur de l’« École Moderne » (enseignement rationaliste), fut fusillé à l’âge de 50 ans car il « gênait » et il fallait s’en « débarrasser »…

Catalan, engagé politiquement (anarchisme, révolution), initié à la Loge « La Vérité » (Espagne), puis membre du Grand Orient de France lorsqu’il était en exil, fondateur de l’École Moderne à Barcelone (enseignement scientifique et rationnel, libre-exaministe, en somme), cela inquiéta les autorités et l’Église. Il devint un personnage contrariant et il fallait donc le « liquider » !

Sous le prétexte qu’il avait fomenté la « Semaine tragique » (manifestations contre la politique coloniale de l’Espagne), il se retrouva devant une cour militaire et un simulacre de procès : « Je me trouve en face d’un procès terminé sans que l’instruction en quête de charges ait, un seul moment, recherché la vérité », plaida le capitaine Galceran, défenseur de Francisco Ferrer (déclaration reprise sur le monument).

Il fut quand même exécuté le 13 octobre 1909 après avoir dit aux soldats du peloton : « Mes enfants, vous n’y pouvez rien, visez bien. Je suis innocent. Vive l’École Moderne ! »

Sa condamnation fut reconnue erronée trois ans plus tard…
Outre des manifestations, meetings… dans toute l’Europe, le Grand Orient de Belgique lança publiquement (ce qui est rarissime comme démarche) : « Gloire à Ferrer ! Honte à ses bourreaux ! » et un Comité Ferrer décida d’élever un monument expiatoire à celui qui avait clamé : « L’enseignement rationaliste peut et doit tout discuter, en mettant au préalable les enfants sur la voie ample et directe de l’investigation personnelle » (autre déclaration reprise sur le monument).

Un siècle plus tard, à l’heure où la Société est malmenée et que la démocratie est mise en péril, il y a lieu de ne pas oublier que cet homme est mort pour, justement, la défense de la justice sociale, la fraternité et la tolérance.

 Pierre Guelff, auteur aux Éditions Jourdan et chroniqueur à « Fréquence Terre-Radio France Internationale ».

 

 

 

 

Publicités

Cinq décennies de carrière…

DSC02516.JPGPGFFT et ED.jpgIl faut pouvoir s’arrêter à temps ! J’ai rempli mes derniers engagements (Éditions Jourdan, Fréquence Terre-RFI, Ciné-Télé Revue, WDR – radio allemande -, tournage docu-vidéo UCL…), alors, exceptions faites d’un roman ou d’un essai et de quelques chroniques radio annuels, j’arrête mon hyperactivité professionnelle. Cinquante ans d’usines, de chantiers, ateliers, rédactions, studios… merci à tous ceux qui, durant ces décennies, m’ont encouragé, conseillé, soutenu et fait confiance !

Et Monsanto ?

Tarte-au-riz-slider34.jpg28.JPGC’est à Tancremont (photo)  que j’ai mangé les meilleures tartes au riz artisanales au monde !  J’en parle d’ailleurs dans ma « Belgique Mystérieuse » – en 3 volumes Poche sous peu – aux Éditions Jourdan : « Mais, il ne faut surtout pas quitter Verviers et ses environs sans avoir dégusté sa fameuse tarte au riz… » Et, voici que l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire veut mettre ce « patrimoine gastronomique » au frigo ! Qu’elle s’occupe donc des poisons vendus librement par Monsanto !

 

Foot et Franc-Maçonnerie

49064495.jpgDSC02434.JPGDSC02435.JPGL’EURO arrive ! Mais, « ils sont partout ! » Qui ? Les francs-maçons, tiens ! Et, cette fois-ci, ce n’est pas un complot ! La Fédération anglaise de football (1ère fédération au monde) « a été créée chez les Francs-Maçons », le 26 octobre 1863, au « Freemason’s Arms » de Londres. Qui l’eût cru ? (Photos : site « 3,5, 7 et plus » et « Franc-Maçonnerie Magazine »)

Radio allemande

sans-titre.png39bis.jpg36.JPGÇa alors ! Quand bien même mes livres ne sont pas disponibles en Allemagne (mais, il y a quelque 120 000 Allemands en Belgique et Germanophones dans les Cantons de l’Est), la WDR (Radio publique allemande, 2e plus grande station d’Europe) me propose une longue interview (traduite !) consacrée à ma position – très controversée quant aux procès et enquêtes – dans l’Affaire Dutroux et à mon ouvrage aux Éditions Jourdan. Il est vrai qu’il y a vingt ans, le 13 août exactement, Dutroux et ses complices étaient arrêtés. Cette interview est un « Devoir de Mémoire« , en somme : « Pour ne jamais oublier !« 

Confraternité

9782874664250_1_m.jpgPaul Couturiau, Prix des Maisons de la Presse (France), sélectionné pour le Prix Femina, auteur à succès aux Presses de la Cité…, vient de publier aux Éditions Jourdan un roman qui évoque Philippe Daudet. J’y lis : « Mon père ne recule devant aucun mensonge, aucun travestissement pour modeler une vérité à sa convenance… » Son père ? Léon Daudet, auteur, monarchiste, nationaliste. Philippe était le petit-fils du célèbre Alphonse Daudet, l’auteur de « Lettres de mon moulin », « Petit chose »… À découvrir ! Mais, pour moi, c’est l’occasion de souligner que c’est un ami de longue date (qui me conseilla pour mon roman « La Revanche du Manant », publié en novembre aux… Éditions Jourdan) que je côtoie dorénavant chez ce même éditeur. Une belle confraternité à tous les niveaux !