Mise au point

Précision

Plusieurs informations négatives à l’encontre de Pierre Rabhi (corroborées par diverses publications), ont été émises suite aux chroniques qui lui furent consacrées sur Fréquence Terre-RFI.

Je précise que ces dernières furent uniquement basées sur ses écrits, que j’ai lus et où je n’ai jamais pris connaissance d’un rejet de l’« autre » (sauf du capitalisme !) ou préconisaient une idéologie contraire à la Démocratie et à mes convictions humanistes.

De plus, tout en rappelant succinctement son parcours du Sahara algérien à défenseur de l’agro-écologie, jamais il n’y eut la moindre promotion des associations, réseaux, ou fait état des relations privées… de Pierre Rabhi.

Mon travail fut exclusivement celui d’un chroniqueur littéraire, ayant relaté ce qu’il avait apprécié dans plusieurs de ses publications, l’inverse aurait été tout aussi vrai, comme le prouvent d’autres chroniques et cet avertissement dans mon essai Le gauchisme pacifiste expliqué à mes petits-enfants :

« Je ne demande pas que l’on partage mon point de vue. Le lecteur reste, bien entendu, libre de sa pensée et de son cheminement personnel et je fais mienne, autant que faire se peut, cette déclaration de Céline Borello, professeure d’Histoire moderne à Le Mans Université[1] : ‘‘ La tolérance est la vertu d’admettre la diversité, l’égalité des droits, la liberté de conscience, la liberté de croire, le refus de la violence… Un humaniste est quelqu’un qui pense que l’autre est son autre soi-même.’’ »

[1] Conférence de la rentrée académique 2018-2019 du Centre Interdisciplinaire d’Étude des Religions et de la Laïcité – Université Libre de Bruxelles, le 25 septembre 2018. Merci à Céline Borello pour son autorisation.

Publicités

Terre et humanisme

51987088_10156186058678295_1539973108234977280_nDans le cadre d’une prochaine chronique radio, Pierre Rabhi, le paysan saharien devenu fer de lance de l’agroécologie, vient d’aimablement accepter de m’éclairer sur la réponse à cette double question : « Quelle planète laisserons-nous à nos enfants et quels enfants laisserons-nous à la planète ? » Je résume une partie de sa réponse : « La Terre et l’humanisme sont indissociables« . D’accord avec lui, bien sûr !

 

 

Photo publiée avec son autorisation. Merci à Caroline Bourret (Fonds Pierre Rabhi) pour son intervention.

Rejoignez-nous !

20190817_12125320190817_12115420190817_121849

 

DSC03156

 

 

 

 

 

Fier d’informer, de le soutenir et de participer à ce mouvement de jeunes citoyens dès le début, quand je vois les attaques des fachos à Pukkelpop, injures des Michel Onfray et autres climato-sceptiques à l’égard d’adolescents qui s’engagent pour la survie de la planète ! Que ces gens-là lisent la remarquable mise au point dans Le Soir des 14-15/8/2019 et le livre de Greta « Rejoignez-nous » (3,25 euros, Calmann-Lévy) !

Repérages

Repérages1Repérages2

Deux jours de repérages en terres luxembourgeoises et mosanes pour mon futur « Almanach perpétuel maçonnique et compagnonnique » (Éd. F. Deville) : frappeur de florins d’or, enseigne de la corporation des métallos, sculpture médiévale exceptionnelle, Adolphe Sax, franc-maçon ou faux frère, potier moyenâgeux, tailleur de pierre en voyage, compas, équerre, G (voir hier)… : que de symboles, légendes, faits historiques !