Nul n’asservit l’homme qui marche

Fi-ni ! Manuscrit de cet essai consacré à Henri Vincenot, l’un de mes trois auteurs préférés avec Victor Hugo et Albert Camus, bouclé ! Et, cerise sur le gâteau, il a été concocté en symbiose avec Claudine Vincenot, sa fille. « Nul n’asservit l’homme qui marche » aux Éditions F. Deville au printemps 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s