Paradoxe choquant

Paradoxe indécent que la solidarité ne peut pas toujours combler : aux nombreux précarisés dans une société où les plus riches sont de plus en plus riches, s’ajoutent les réfugiés de guerres qui font le bonheur des marchands d’armes, alors que diminue l’approvisionnement pour les colis alimentaires qui viennent en aide à ces victimes innocentes…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s