Bob Dylan

Je ne pouvais pas louper l’unique occasion d’aller saluer un mythe tel Bob Dylan, celui qui, dans les années 60, accompagna mes premiers pas d’objecteur de conscience : « Combien de fois doivent tonner les canons avant d’être interdits pour toujours ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s