Émotion

Très ému des premières retrouvailles avec Larbi Adouane, Kabyle « engagé », blanchi sous le harnais comme moi, cinquante-et-un ans après avoir œuvré solidairement dans le Tiers Monde. Visite à Tervuren pour lui montrer le fruit de la décolonisation de l’espace public et du combat (pacifiste) pour les droits humains.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s