Fameux programme à la Foire du Livre de Bruxelles !

DSCF0569.JPGDSCF0575.JPGDSCF0576.JPGLes quotidiens « La Libre Belgique » et la « DH » ont publié un très intéressant document intitulé, tout simplement, « Programme complet« . On y apprend que cet événement se déroulera du 20 au 24 février 2014 sur le site de Tour&Taxis : 20 000m² d’exposition, plus de 1 300 maisons d’édition, 1 000 auteurs et illustrateurs en rencontres et dédicaces, huit espaces d’animations… Un thème majeur : « L’Histoire avec sa grande hache » (Georges Perec) au sujet de la Guerre 14-18. Autre événement : la littérature du Royaume-Uni à l’honneur. Et puis : des débats consacrés au livre numérique, des rencontres singulières, des expositions, une nocturne « frissonnante » (le vendredi 21 février), un palais gourmand…

Pour ma part, je serai au stand 238 des Éditions Jourdan, le vendredi dès 20 heures et le dimanche à 15 heures 30. Plus de 70 000 personnes sont attendues pour cette 44e édition de l’un des rendez-vous littéraires les plus importants en Europe !

Mes présences à la Foire du Livre de Bruxelles

Ardennes 2009 014.jpgMes images foire livre 003 redu.jpglogo-foire-livre copie.jpgUne dédicace, un salut amical, un échange… ? Je vous fixe deux rendez-vous à la Foire du Livre de Bruxelles au stand des Éditions Jourdan (238) : à la « Nocturne des auteurs » (dès 20 heures) le vendredi 21 février, et le dimanche 23 février, à 15 heures 30.

Symboles templiers et franc-maçonnerie

 

Symboles templiers par Jacques Rolland (MdV)

 

 « Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

 

 DSC00757.JPGDepuis des siècles et des siècles, les Templiers, ces Pauvres Chevaliers du Christ devenus puissants avant d’être exterminés par la royauté française, plus particulièrement par Philippe le Bel, avec la bénédiction du pape Clément V, les Templiers, donc,  ont engendré maints faits historiques marquants et de très nombreuses légendes et rumeurs.

 

Qui, en effet, ne rêverait pas de découvrir le fameux « trésor des Templiers » dont on dit – mais que ne dit-on pas ! – qu’il serait constitué de beaucoup d’or et de bijoux, de reliques précieuses et d’objets uniques, dont le Graal, mais, surtout, de documents exceptionnels ?

 

Quoi qu’il en soit, l’histoire des Templiers a ou aurait été liée aux Croisés, aux Hospitaliers, aux Teutons, voire aux Francs-Maçons, aux Bâtisseurs de cathédrales, etc.

 

Néanmoins, leur riche symbolique relèverait de l’éternité, selon Jacques Rolland, scientifique et auteur à la Maison de Vie qui, dans un récent ouvrage traite plus spécifiquement des symboles templiers et maçonniques. Assurément, une mine de trésors, sans le moindre jeu de mots.

 

Audio :

http://www.frequenceterre.com/2014/02/09/symboles-templiers-par-jacques-rolland-mdv/

Est-ce la mort de l’écologie politique ?

Humeur verte : l’actu déjantée vue depuis Bruxelles, Capitale de l’Europe,  par Pierre Guelff.

Presse02.jpgIl y a quelques jours, j’ai entendu des propos assez cinglants sur Europe1. Il s’agissait de ceux de Yann Arthus-Bertrand, photographe, reporter, réalisateur et écologiste, qui déclara : « L’écologie n’est pas à la mode, aujourd’hui, parce que l’écologie c’est aimer la vie. Et aimer la vie, c’est quoi ? C’est aimer les animaux, c’est aimer les arbres. C’est de s’aimer soi-même, mais surtout d’aimer les autres. Dans l’écologie politique, on n’aime pas beaucoup les autres », expliqua-t-il dans un premier temps. 

Puis, sur l’antenne qui accueille pourtant Cohn-Bendit, un chroniqueur à connotation verte, Yann Arthus-Bertrand conclut de manière, ô combien, juste : « L’écologie politique est morte aujourd’hui parce que les politiques n’aiment pas assez les gens ! »

Ce n’est pas à Fréquence Terre qu’on le contredira, que du contraire !

Audio : http://www.frequenceterre.com/2014/02/05/mort-de-lecologie/

Inquiétant ? Risible ?

 

DSCF0554.JPG« Les Carnets et les Instants », trimestriel de la Promotion des Lettres du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, fait fort dans son n°180 (du 1er février au 31 mars 2014) : je n’ai pas trouvé une annonce, pas un mot, au sujet de la Foire du Livre de Bruxelles (44e édition, du 20 au 24 février 2014, 1 000 auteurs, 70 000 visiteurs…) !

Petit pays, petit esprit ?

 

Fascisme, fantasme et réalité

 

280px-Ls_svg copie.jpgRemarquable article de Jean-François Kahn dans « Le Soir » : « Slogans dirigés contre les musulmans, les juifs, les homosexuels, les francs-maçons, l’Europe et les journalistes. La totale ! (…) On a banalisé le fascisme. (…) Quand un antifascisme concret et conséquent devient peut-être une nécessité, il n’y a plus personne ! (…) Atmosphère glauque. »

D’autres propos du journaliste et essayiste :

 

« La manifestation « Jour de colère » pourrait bien, avec le recul, apparaître comme historique. »

 

« On a soufflé sur les braises, mais on répugne, ensuite, à regarder les flammes. »

 

« La droite, incontestablement, a joué avec le feu. Mais le « hollandisme », en semant la désespérance, a contribué à l’allumer. »

Dutroux : mémoire noire et enfer

 

Republ.jpegAlain Morvan est journaliste au « Républicain Lorrain » (quelque 125 000 exemplaires à Metz, Thionville, Forbach, Sarrebourg, en Meurthe-et-Moselle…) et, après de récents reportages en Belgique, il vient de publier deux très longs articles sur l’affaire Dutroux.

 

Le premier s’intitule : « Marc Dutroux, la mémoire noire de la Belgique » et le second est une interview de Me Pierre Deutsch, l’avocat de Dutroux, qui lui déclara : « Un pauvre type qui vit un enfer. Je demande que mon client soit traité avec ni plus ni moins d’humanité que les autres criminels. »

 

Pour nos amis lorrains,  mon ouvrage « Dutroux, l’affaire, les pistes, les erreurs » (avec un document inédit, publié aux Éditions Jourdan) est disponible dans leurs librairies.

 

Action citoyenne : « Parc de l’Environnement » en lieu et place du « Parc Monsanto » ?

 

DSCF0550.JPGLe Parc Monsanto à Woluwe-Saint-Pierre, est un espace vert de 75 ares composé d’arbres remarquables, de drèves, d’une plaine de jeux, de rochers d’une ancienne grotte votive… Les autorités communales ont la très bonne idée de vouloir changer le nom de ce parc et invitent les gens à leur proposer une autre appellation.

 

DSCF0543.JPGVoici celle que je viens de leur envoyer : « Merci pour votre initiative.Je vous propose « Parc de l’Environnement » (également en néerlandais, voire anglais), comme une sorte d’aiguillon permanent adressé à la société alimentaire Monsanto, malheureusement célèbre pour ses OGM, pesticides…, dont les bâtiments jouxtent ledit parc. »

 

DSCF0551.JPGJe vous tiens au courant de la suite de cette action citoyenne.