Littérature sans Frontières : des chiffres et des lettres

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

05.gif« Fréquence Terre » accueille depuis de nombreuses années ma chronique « Littérature sans Frontières »

« Fréquence Terre », c’est 5 000 visiteurs par jour, le leader dans les domaines Nature, Environnement, Développement durable…, un partenariat privilégié avec de nombreuses radios FM et webradios.  C’est aussi de la musique du monde et des chroniques d’informations plus générales, telle que « Littérature sans Frontières ».

En mai 2013, les statistiques officielles indiquaient qu’au bout de 130 numéros de « Littérature sans Frontières », outre les auditeurs, pas moins  de 100 000 lectures avaient été effectuées des textes de la dite chronique hebdomadaire.

Statistiques toutes fraîches sur la dernière année (de novembre 2013 à ce jour) : quelque 12 000 clics avec, en tête, 785 pour « Pensées pour moi-même » de Nelson Mandela (Points), et des préférences nettement marquées (une moyenne de 400 visites) pour des romans de « Terroir » de Sylvie Anne, Jean Anglade…, historiques (Michèle Halberstadt, Philipp Vandeneber…) ou « étrange », tel le dernier Pierre Pelot.

ok3.jpgSi « Littérature sans Frontières » est diffusée chaque dimanche matin sur « Fréquence Terre », elle l’est aussi par 9 radios FM situées dans le Gard, à Bastia, en Bretagne, dans les Bouches du Rhône, à l’Île de la Réunion… et 35 webradios de Loire-Atlantique, de Guadeloupe, de Gascogne, de Suisse, de Tunisie, à Paris, Nancy, Metz, Perpignan, Marseille, Dieppe, Menton, Limoges…

Encore un grand merci pour votre fidélité, tout en vous signalant le prolongement de cette chronique sur mon blog « Littérature sans Frontières » où il est aussi question d’actualité littéraire et médiatique : http://litteraturesansfrontieres.skynetblogs.be/

 

 

 

 

Publicités

Réhabilitation des « sorcières » et supercherie d’Halloween

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

12.jpg27.jpg28.JPGPour rappel ou info, les « sorcières » étaient généralement, au Moyen Âge, des guérisseuses, des homéopathes avant l’heure, qui furent victimes, par dizaines de milliers, des tortures et des bûchers de l’Inquisition chère à l’Église catholique.

À mes yeux, Halloween est souvent une supercherie et il y aurait lieu de réhabiliter les « sorcières », comme toutes les victimes de la barbarie du Vatican, d’ailleurs.

Il y aurait peut-être moyen de nuancer cette « fête » d’Halloween, tout en ne niant pas le besoin « sociétal » de se faire peur, de jouer, d’amuser (?) les enfants… et de faire du business.

 

http://www.pierreguelff.info/meschroniques/

« Affaire Fleur Pellerin » : si loin d’André Malraux…

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

280px-Ls_svg copie.jpg« Le Soir » publie un dossier « chaud » :

 Fleur Pellerin, la ministre française de la Culture a confessé ne plus avoir lu de livre depuis deux ans. « Le chemin vers la barbarie ? » demande le quotidien.

Et, de citer des réactions scandalisées :

. «  Et elle n’a pas encore démissionné ! Elle a fait basculer un peu plus vers l’état de barbarie, plus brutalement que toutes les vulgarités du moment… » (Claude Askolovitch dans le « Huffington Post ».

. « C’est triste et risible, une ministre de la Culture qui ne peut pas lire. » (Neil Gaiman, écrivain).

 Comme on est loin, très loin, d’André Malraux, autodidacte, militant antifasciste, écrivain notoire et remarquable ministre des Affaires Culturelles.

Bienvenue à « L’Obs » !

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

DSCF1716.JPG« Le Nouvel Observateur » est devenu « L’Obs ». Une nouvelle formule et un édito de Jean Daniel un maître du genre, pour ce compagnon « journalistique » de nombreux combats depuis cinquante ans.

 

 

 

DSCF1717.JPGLa Culture n’est pas oubliée avec, entre autres, un très intéressant dossier sur les coulisses du Prix Goncourt (5 novembre) et cette question bien dans le ton de ce magazine : « Les jurés lisent-ils les romans qu’ils sélectionnent ? »

France Mystérieuse

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

32.jpgHier, le Sénat français a souhaité maintenir l’Alsace comme région à part entière au lieu du regroupement « Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne », ainsi que les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, que le Gouvernement voulait aussi unifier.

Le découpage de ma « France Mystérieuse », bientôt disponible en e-book et sur un site ad hoc des Éditions Jourdan, rejoint quelque peu ce souhait et, en vérité,33.jpg se base sur les grandes régions « historiques » : Alsace, Aquitaine, Auvergne, Bourgogne, Bretagne, Limousin, Nord-Pas-de-Calais, Rhône-Alpes, Lorraine, Champagne-Ardenne, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon…

« Où en est la littérature typiquement belge ? »

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

 

DSCF1712.JPG« Le Soir » de ce samedi, s’interroge (plusieurs pages : bravo !) sur le sort de la littérature belge. Pas un mot sur les nombreux ouvrages (récits historiques, « vécus », essais, livres pour jeunes, de poche…) des Éditions Jourdan qui, pourtant, se vendent (en Belgique, en France, au Luxembourg…) par dizaines de milliers d’exemplaires (30 000 pour moi la dernière année !) et font très souvent l’objet de retombées (émissions ou chroniques littéraires, historiques, touristiques,  JT…) dans des médias d’envergure (Europe 1, RTBF-TV, VivaCité, RTL, Bel-RTL, France 2, France 3, TF1, Le Soir Magazine, La Libre Belgique…). Étrange.

L’âme du peuple ardennais.

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

Houffalize24.JPGC’est fait ! « Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées » est sur les rails des Éditions Jourdan avec sortie prévue en e-book et un site internet ad hoc. Très heureux après ces années de « terrain » en Belgique, en France, au Luxembourg et en Allemagne !

Bertrix6.JPGDes mythes, des légendes, des coutumes et leurs symboliques sont, en quelque sorte, l’émanation de l’âme d’un peuple.

Durbuy1.jpgPour en connaître davantage, vous pouvez consulter mon blog de présentation de ce nouvel (et imposant) ouvrage : http://ardennesmysterieusesinsolitesetsacrees.skynetblogs.be/