Détruire les destructeurs de la terre !

DSC00686.JPG11056964_10206098411402391_210843509_n (2) - Copie copie2.jpg« Le temps est venu de détruire ceux qui détruisent la terre » (*) : ce n’est pas très charitable, ça, mais c’est écrit (j’ai vérifié) dans la… Bible (Apocalypse) et, du coup, cela m’a donné le thème d’une prochaine chronique de « Quand la nuit porte conseil » pour « Fréquence Terre – Radio France Internationale » !

(*) Autre version : « … de perdre ceux qui perdent la terre« )

Publicités

Les leçons de la « Lune de Sang »

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

Nature sans Frontières : Les leçons de la « Lune de Sang » (Fréquence Terre-Radio France Internationale)

 

L’éclipse de la lune du lundi 28 septembre 2015 a été un moment exceptionnel à vivre. Un moment magique. Outre le phénomène astronomique, c’est le côté légendes et croyances populaires qui m’a intéressé.

Sans oublier que le lundi étant le jour de la lune (lunae dies, en latin), cette dernière est l’astre qui a sans doute le plus enflammé les imaginations. Son symbolisme est la dépendance, le principe féminin et le renouvellement. C’est un symbole de croissance et des rythmes biologiques.

Les croyances sont nombreuses au sujet de la Lune rouge : signe de changement dans l’État en Franche-Comté, annonce d’un conflit pour les Bretons, présage de beaucoup de sang versé lors d’une prochaine action militaire, disait-on dans l’armée belge, alors qu’en Suisse, on prétend qu’une Lune rouge fut l’annonce de la Première Guerre mondiale…

Pour la tradition vietnamienne, il s’agit d’une future grande chaleur, d’une prochaine épidémie, alors qu’Ambroise Paré (célèbre chirurgien au XVIe siècle) écrivait : « La lune pâle est pluvieuse, la rougeâtre est toujours venteuse et la blanche amène le beau temps. »

Un homme prévenu en valant donc deux, et, puisque l’éclipse est généralement présentée comme annonciatrice de la fin d’un cycle, c’est peut-être le bon moment pour que l’Homme soit davantage conscientisé sur l’urgence de sauver et protéger notre Terre-Mère et mette un terme au massacre de celle-ci.

Avant minuit.JPGBeffroi2.JPGBeffroi3.jpgInstant magique.JPGElle nous quitte....JPGEt sur Fréquence Terre....jpg

Photos : avant, approche, au-dessus du beffroi de Woluwe-Saint-Pierre, moment magique, elle nous quitte et s’en va, document de Fréquence Terre…

Lune de Sang

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

DSCF4118.JPGSigle FT 2015.jpgNouveau logo FT.jpgLa nuit prochaine, reportage (que j’espère « exceptionnel », comme le phénomène annoncé) pour « Fréquence Terre – RFI » : éclipse de la lune ou, côté légende et croyances populaires (qui m’intéresse) « La Lune de Sang ». Annonciatrice de la fin d’un cycle, c’est certainement le bon moment pour que l’homme soit davantage conscientisé sur l’urgence de sauver et de protéger notre Terre-Mère !

Saga Platini

Je préfère garder le souvenir du fantastique joueur Michel Platini et de mon reportage Luxembourg-France de Coupe du Monde (en compagnie de mon fils, adolescent, en octobre 1984 : c’était encore le temps où les journalistes au travail étaient parfois accompagnés de leurs enfants…) avec la rencontre (« calculée« ) dudit joueur à sa rentrée dans les vestiaires à la 54e minute : un avion privé l’attendait pour qu’il regagne l’Italie et jouer, le lendemain, avec la Juve !

Michel PLATINI.png

Remarquable « Des Racines&Des ailes »

Troyes beauté.jpgTroyes Clef de voûte.jpgTroyes insolite.jpgTroyes Splendeur moyenâgeuse.jpgTroyes détail.jpgTroyes sublime.jpgRemarquable émission « DES RACINES&DES AILES » (France 3) consacrée à la Champagne et aux Ardennes françaises, avec, entre autres, la visite de Troyes (photos de mes ouvrages « France Mystérieuse » aux Éditions Jourdan) en compagnie du Maître Compagnon du Devoir, Jean-Louis Valentin : « Je cherche à faire prendre conscience à nos contemporains de ce patrimoine extraordinaire. » À savoir : un livre ouvert sur les architectures du Moyen Âge et de la Renaissance.

Nature sans Frontières : Des excuses « écologiques » de François Hollande ?

Serptembre 2015.jpgMa chronique « Nature sans Frontières » sur « Fréquence Terre » :

Le 11 juillet 2015, sur les antennes de « Fréquence Terre », j’ai évoqué le trentième anniversaire de l’attentat du « Rainbow Warrior », ce bateau écologique qui allait manœuvrer pour perturber les essais atomiques à Mururoa. Le bâtiment fut volontairement coulé le 10 juillet 1985 et l’attentat fit un mort, un photographe travaillant pour « Greenpeace ».
Ma chronique, titrée : « Combat, vie et survie écologiques », faisait état de cette action criminelle qui aurait été autorisée par le président de la république française, François Mitterrand. L’ « Hexagone » finit par verser des indemnités et reconnaître sa responsabilité dans cette affaire.

DSCF2609.JPGEt puis, nouveau rebondissement, peu après ce douloureux trentième anniversaire. En effet, l’agent des services secrets français déclara à nos confrères de « Mediapart » : « J’ai la mort d’un innocent sur la conscience, et ça pèse ». Dans la foulée de cet aveu, il présenta ses excuses.

Pour ma part, je pose une question en marge de cette affaire qui marqua l’époque des terrifiants essais nucléaires en Polynésie : à quand les excuses de la plus haute autorité, c’est-à-dire celles du président François Hollande, puisque, à présent, on a la certitude que ce fut bien l’État français qui commandita cet acte criminel ?
Je propose qu’il les présente à l’occasion de la conférence sur le climat Paris 2015/COP21. La symbolique de ces excuses serait universelle et rendrait aussi hommage à toutes les victimes des catastrophes industrielles (ne parlons pas, ici, de la tricherie avérée de VW !), des activités de Monsanto, de celles des écolo-sceptiques, des climato-sceptiques et autres destructeurs de notre planète.

 

Quel bon parti ?

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

DSC00585.JPGDSC00586.JPGDSC00587.JPGAvec son 3e numéro, je viens de découvrir le « Charlie Hebdo » belge : « Même pas peur ». C’est dense au niveau des textes et des caricatures. Cinq pages lues sur vingt pour l’instant et, ceci sous le titre « Sagesse populaire » : « Quand on dit de quelqu’un que c’est un bon parti, cela signifie qu’il ne fait pas de politique. »

Le principal dossier de ce numéro est consacré à l’enseignement : « Les élèves, conditionnés et préparés à ne pas remettre en question les fondements de la société, seront plutôt de bons petits consommateurs que de grands révolutionnaires. »